Niromathé

Méthode de réflexologie tissulaire et vertébrale

La méthode Niromathé s'adresse aux troubles occasionnés par "spasme" persistant des muscles, tendons, ligaments et fascias : engendrant une congestion locale à l'origine des douleurs et de l’inflammation.

 

Elle consiste à faire vibrer des points sous cutanés au voisinage des tendons, ligaments, muscles courts.
Cette vibration amène une levée instantanée du spasme.


L'inflammation, si elle est présente, disparaîtra au fil des jours.

Dans 80 % des cas, une à trois séances suffisent.

​Cette méthode ne présente aucun risque puisque l'on s'adresse à la peau.

Pour quoi ?

* Aux lumbago, torticolis.
* Aux tendinites.
* Aux névralgies (cervicaux-brachiales, intercostales, abdominales, sacrés, crurales, sciatiques).
* A un grand nombre de céphalées, vertiges.

* A certains bourdonnements d'oreille.
* Aux spasmes chroniques de l'arthrose.
* Aux canaux carpiens, aux épines calcanéennes.
* Aux troubles fonctionnels viscéraux.

Cette méthode est adaptée à toute personne, du nouveau-né aux personnes âgées.

Avant la séance

Après la séance

Effets indésirables

Un bilan différentiel et étiologique sont indispensables.

- Le repos est recommandé.
- Il est possible de travailler (sans excès).
- Le sport est déconseillé pendant 8 jours.
- Il faut éviter de masser, frotter, frictionner.

Les articulations restent fragiles pendant 48 heures.

- Une fatigue est fréquente dans les 24 heures suivant la séance.
- Un phénomène de rebond est possible (1 fois sur 10)
- Il se caractérise par une aggravation des symptômes.
- Il ne dure pas plus de 72 heures.
- Il est de bon  augure puisqu'il correspond à une correction rapide.